Pas à pas et tutoriels

Jeudi 11 juin 2009 4 11 /06 /Juin /2009 18:33

                                                                                                                      Cher(e)s ami(e)s,


Pendant les vacances d'été,  les amateurs de crèche commencent à réfléchir à leur future crèche et à leurs nouvelles acquisitions de santons.
Aujourd'hui je tiens à vous présenter un tutoriel de fabrication d'une forge dont le mérite revient à mon ami Jean-Pierre qui a eu la gentillesse de m'envoyer les photos et les explications qui vont avec. Je dois reconnaître que ce tutoriel est plutôt réservé aux personnes expérimentées, ayant du savoir-faire et qui sont équipées
Vous verrez le résultat  magnifique à la fin. 

                                         Photo1: ETAGERES
Jean-Pierre a utilisé de l'aggloméré provenant de vieilles étagères, il  précise toutefois que pour la légereté de l'ensemble il vaudrait mieux utilisé du contreplaqué.

                                                                        Photo2: Plan des cloisons de la forge
                                                   photo3 : MURS

Des petits cailloux plats sont collés, ils sont arrangés avec une pince, la colle utilisée est de la colle forte. Les joints sont faits avec du ciment blanc, du sable très fin, et un peu d’ocre jaune (en poudre). Ne pas oublier de mouiller les pierres avant de faire les joints pour une meilleure adhésion.

                                             Photo4 : MURS

La couleur jaune est une couche d’impression, pour que le bois s’imbibe car la face est nature.

                                                        Photo5 : MURS

Il faut passer une deuxième couche de peinture assez épaisse, et aussitôt avant que cela sèche, il faut tamiser du sable très fin sur celle-ci.  Avec un pinceau, on enleve le superflu. De plus le pinceau a laissé des traces ce qui n’est pas pour me déplaire précise Jean-Pierre.
Laisser sécher le tout, le sable tient très bien.

Le sable utilisé provient des carrières d’ocre.

                                                                                                                                      Photo6 : FORGE FOYER

A 1 FORGE FOYER

 

Sur la photo ci-dessus, on voit le montage du foyer de la forge.


                                         Photo7: PLANCHES POUR FOYER

B 2 PLANCHE POUR FOYER

 

 

Sur la photo ci-dessus on aperçoit la petite lumière rouge qui fait office de feu.

On aperçoit en même temps les plaques de briques rouges , confectionnées avec de la pâte auto-durcissante.

 
                                 Photo8 : COLLAGE CHARBON DE BOIS

C 3 COLLAGE CHARBON DE BOIS

Des petits morceaux de charbon de bois sont collés avec de la colle bâton , tout d’abord une première couche, et puis ensuite une autre ainsi de suite, car coller tout d’un coup n’est pas possible.

                                   Photo9 : MISE EN PLACE DES BOIS

 

D 4 MISE EN PLACE DES BOIS

Il s'agit  tout simplement de morceaux de sarments de vigne coupés que j’ai encollés au fur et à mesure de l’empilage avec de la colle bâton.

                                         Photo10 : FOYER FINI

 

E 5 FOYER FINI

                                                         Le foyer terminé

                                          Photo11 : L'EQUERRE

 

F 1 EQUERRE  

                   Jean-Pierre a utilisé une équerre en bois qu'il possédait déjà...

                           Photo12 : LA TRANSFORMATION DE L'EQUERRE

 

G 2 TRANSFORMATION EQUERRE

                                                 Pour la transformer en ceci

                                      Photo13 : POSE DE LA CHARPENTE

H 3 POSE DE LA CHARPENTE ET DE LA CHEMINEE

 

La mise en place sur le cadre, à remarquer que la poutre du faîtage est encastrée dans le conduit de cheminée, ceci afin de ne pas créer une sur-épaisseur lors du montage des tuiles.

 


                                         Photo14 : TOITURE TERMINEE

 

I 4 TOITURE TERMINEE

 


Pour l’assise des tuiles, Jean-Pierre a fixé deux plaques de carton aux formes de la charpente.

La fabrique des tuiles est effectuée avec de la pâte auto-durcissante.

Commencer le montage des tuiles par le bas, elles sont toutes collées avec de la colle bâton.

Lors de la fabrication des tuiles, ne pas oublier la petite cheminée, celle-ci est faite avec 4 carré de pâte , ne pas oublier les petites ouvertures. Le collage de la cheminée ne doit pas être fait dans les règles de l’art, ( c’est à dire tout au carré ) c’est vous qui le voyez…
Un coup de peinture à l’eau couleur tuile, et voilà le résultat.





                                        A bientôt pour la suite...



                                       
 

Par Santounette - Publié dans : Pas à pas et tutoriels
Ecrire un commentaire - Merci pour les 58 commentaires
Mercredi 17 décembre 2008 3 17 /12 /Déc /2008 21:05

Cher(e)s amie(e)s,


Vous étiez nombreux à demander des explications pour fabriquer un décor de crèche en papier rocher; voici aussi une façon rapide de confectionner une crèche avec ce papier.

Déposer sur une plaque en carton de récupération (comme vous pouvez le constater sur la photo), des cagettes en carton pour former un relief. Scotcher l'ensemble pour pouvoir ensuite transporter votre crèche là où vous souhaitez la mettre.




















Rajouter des morceaux de carton, toujours pour donner l'illusion du relief.




F roisser du papier rocher.

Découper des morceaux de papier rocher et tapisser tous les espaces pour couvrir le carton.

















 

 

J"utilise de la colle à papier peint pour fixer les morceaux de papier entre eux et les raccords



Comme le relief me paraissait trop plat, je donne du volume en ajoutant des boules de papier journaux que je recouvre ensuite de papier rocher











J'en ai fait de même avec la partie haute de la grotte.









J'encolle quelques parties de la structure, je répands de la poudre végétale issue de mousse, écorces d'orange... comme d'habitude quoi !  Puis bien entendu, l'indispensable mousse bien sèche.




Sur cette photo, la structure prend forme, je l'ai agrémenté en bas à gauche d'un petit couloir où je répands du sel coloré pour donner l'illusion de l'eau (voir la photo ci-dessous)





Et Voilà: la structure crèche en papier rocher est finie, durée du travail = 30 minutes, coût = 3 € d'achat du papier rocher, le reste, c'est de la récupération.

Maintenant, elle est prête à être transportée là où vous le voulez.

Bisous.

Santounette.

Par Santounette - Publié dans : Pas à pas et tutoriels
Ecrire un commentaire - Merci pour les 41 commentaires
Dimanche 7 décembre 2008 7 07 /12 /Déc /2008 13:08

                      Cher(e)s ami(e)s,


Avant de vous proposer la fabrication d'une borie en papier, je montre rapidement une petite mise en scène avec la mini-montagne du précédent article. Elle se trouve en arrière-plan et accueille bergers, bergère et moutons... En avant plan, de la mousse séparée par un petit ruisseau constitué ( de graines de blé colorées) accueillent Naïs la porteuse de jarres et un porteur de sceau ( santons Magali) et enfin près du ruisseau une bugadière de chez Carbonel.
J'ai fait exprès de laisser le décor brut en arrière plan pour que vous puissiez mieux vous rendre compte de la mise en place de cette petite scène qui pourrait agrémenter facilement une crèche.


Je change donc de sujet, et faisant suite à des demandes qui m'ont été faites concernant la fabrication d'une borie, je me suis dit : "En effet, pourquoi ne pas essayer ?"

Alors voici ma "première réalisation de borie", et je vous assure que là encore c'est facile (facilissime). Il faut juste être un peu patient avec les temps de séchage car la structure que je vous propose est en papier journal.

Les matériaux nécessaires :
- Du papier journal, de la colle à papier peint, et  comme d'habitude :
Le récipient 1 contient des feuilles séchées et broyées à la main. On peut utiliser aussi du vieux thé, de vieilles tisanes...

Le récipient 2 contient des vieilles épices périmées que j'ai gardées  pour mes petits travaux.

Le récipient 3 c'est du marc de café que j'ai fait sécher au lieu de le jeter. Je l'ai  mélangé à du matériau clair récupéré sur un chantier, cela ressemble à du  sable (l'équivalent  d'un verre). On pourrait également utiliser des épices qui seraient périmées.

Le récipient 4 c'est de la farine. 

 

 

PREMIERE ETAPE

Prendre une grosse boite de conserve sur laquelle vous mettez un sac plastique ( pour ce qui me concerne, c'était un sac de congélation).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Encoller des feuilles de papier journal, les unes sur les autres, en appuyant bien sur chacune des couches dessus et autour de la boite.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Déposer au sommet une boule de papier imbibée de colle à papier.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recouvrir le tout de trois autres couches de papier journal toutes encollées au fur et à mesure les unes sur les autres.
A la base de la structure, encoller une boule de papier sur laquelle vous appuyez assez fort dessus pour donner la forme d'une petite mangeoire.

Après avoir bien laissé sécher le tout dans un endroit sec et chaud au moins une nuit, retirer la boite de conserve qui se détachera facilement de la structure grâce au plastique, découper avec un cutter un trou demi-ovale tout simple.
En fait c'est l'entrée de la borie.


Vous obtenez alors ce résultat. Puis vous découpez autour de la borie un cercle à peu près correct mais pas trop.

 

 

 

 

 

Vous encollez à nouveau toute la borie généreusement

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

et vous la recouvrez de poudre type marc de café séché, sable.... comme dans les précédents articles .
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voici progressivement ce que vous obtenez. Il faut donc poursuivre en recouvrant le mieux possible la borie bien encollée de poudres diverses.


Coller de la mousse bien sèche à la base, toujours avec la colle à papier peint.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il faut aussi en mettre ici et là sur la partie supérieure



Sur cette photo, vous pouvez voir les différents matériaux pour le recouvrement.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On pourrait s'arrêter à ce résultat qui en soi permet d'obtenir une borie qui s'intègrera bien dans le décor de la crèche.


 
Si vous décidez de poursuivre le chemin avec moi, et bien on va fabriquer des petites pierres pour rendre la borie encore plus réaliste.

 
Il faut découper des petits morceaux de papier, les enduire de colle généreusement,en faire des petites boules avec les doigts et les coller sur la borie sur le pourtour de l'ouverture, et puis un peu en hauteur (mais attention, ne pas en mettre trop pour donner l'impression de l'usure du temps).



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une fois le collage terminé, voici ce que cela donne.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Profiter du fait que les boules sont bien imbibées de colle pour y projeter dessus du marc de café mélangé à un peu de farine pour obtenir une couleur un peu grise.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A l'aide d'un cure-dent, dégager délicatement les interstices et insérer des tous petits bouts de mousse entre deux ou trois pierres.



Voici le résultat... Maintenant, il faut bien laisser sécher la borie durant une nuit au moins, de préférence deux ou trois jours. Sur cette photo de profil gauche, j'ai volontairement laissé dépasser du papier pour rappeler que c'est uniquement ce matériau qui a été utilisé et qu'il est vraiment formidable pour réaliser un tas de décoration de crèche ou autre.
Profil gauche. On voit la petite mangeoire.



Durée totale de fabrication (hors des deux périodes de séchage = 25 minutes et coût de fabrication 0 euro, tout est de la récupération.

                       Bien à vous






Par Santounette - Publié dans : Pas à pas et tutoriels
Ecrire un commentaire - Merci pour les 91 commentaires
Mercredi 3 décembre 2008 3 03 /12 /Déc /2008 20:06


                                                                                       Chèr(e)s ami(es),


Je tenais à remercier toutes les nouvelles personnes qui se sont abonnées ces jours-ci à ma newsletter pour être informées des nouvelles publications, je le fait sur cet article car les adresses mail restent anonymes et je n'ai donc pas la possibilité de les remercier individuellement.

Aujourd'hui je suis contente de vous présenter les réalisations d'une autre passionnée de crèche, il s'agit de mon amie Escoirine qui a réalisé une charmante et adorable petite école en argile et qui m'a autorisé à publier ces photos, ainsi que les explications qui vont avec.

 
A P te s chant l airVoici le modèle d'argile qui a été utilisée, il s'agit d'une pâte auto-durcissante qui ne nécessite pas de cuisson car elle sèche à l'air libre. 


Je vous propose une petite vidéo réalisée par Escorine, pour les personnes qui n'ont pas trop le temps, je tiens à préciser qu'elle est très courte, 54 secondes mais savoureuse.


L--cole_de_Sognu-di-Prunelli_2008
envoyé par santounette


Des cartons servent d'ossature pour les bâtiments
B cole 2
 
 
Escoirine fait les tuiles avec une petite gouge, après avoir découpé la dimension de ses toits dans la plaque d'argile aplatie au rouleau à pâtisserie. Il faut préciser que l'argile réduit un peu en séchant.

C tuiles fa onn es avec gouge

Les carreaux qui composent la faïence murale audessus des petits lavabos sont des carreaux mosaïque nano (ce sont les plus petits, 3mm). Les robinets sont des pointes tordues avec une pince (elle est rusée Escoirine).
D carrelage mural lavabos
  


Le crépi est fait avec du vrai crépi acheté dans un magasin de bricolage.

Pour ce qui me concerne, je trouve qu'Escoirine est vraiment très douée et je suis sous le charme de cette adorable petite école. Je tenais à te remercier pour le partage de ce tuto.

Au vu des demandes concernant la réalisation d'une borie, je vous proposerai dans le prochain article un tuto pour fabriquer une borie en papier.
                   

                                         Bien à vous

Par Santounette - Publié dans : Pas à pas et tutoriels
Ecrire un commentaire - Merci pour les 52 commentaires
Dimanche 30 novembre 2008 7 30 /11 /Nov /2008 20:10

                          Cher(e)s ami(e)s,

 

Ultra simple, ultra rapide, quasiment 0 € pour cette réalisation d'une petite montagne.

 

MATERIEL NECESSAIRE

 

 De la colle à papier peint (l'équivalent de trois grosses cuillerées à soupe et 4 grands verres d'eau)

 Un pinceau pour étaler la colle.

Du papier journal, utiliser de préférence des pages en noir et blanc, éviter les images en couleur.

 

 

 

 

 Le récipient 1 contient des feuilles séchées et broyées à la main. On peut utiliser aussi du vieux thé, de vieilles tisanes...

Le récipient 2 contient des vieilles épices périmées que j'ai gardées  pour mes petits travaux.

Le récipient 3 c'est du marc de café que j'ai fait sécher au lieu de le jeter. Je l'ai  mélangé à du matériau clair récupéré sur un chantier, cela ressemble à du  sable (l'équivalent  d'un verre). On pourrait également utiliser des épices qui seraient périmées.

Le récipient 4 c'est de la farine. 

 

 

 

 

 Un peu de mousse sèche.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ETAPE 1 (durée 15 minutes)

 

On fait 12 boules de papier de taille différente  sans trop les serrer, juste ce qu'il faut pour qu'elles gardent à peu près la forme d'une boule de papier.

On fait 4 boules avec des demi-pages pour chaque boule, 4 boules avec une page entière pour chaque boule, et enfin 4 boules avec une double page pour chaque boule.

 

 On encolle généreusement une double feuille de journal.

 

On pose les boules sur la feuille encollée, d'abord les quatre petites, suivies des quatre moyennes suivies enfin des quatre plus grosses. On les rapproche bien entre elles, cela forme donc plusieurs niveaux comme on le voit sur la photo et on entour le tout avec les feuilles successives de papier journal.

 

 

On recommence l'opération 5 fois, en entourant à chaque fois correctement l'ensemble et en encollant généreusement. 

Vous avez l'impression que c'est fragile à cause du papier mouillé. Ne vous inquiétez pas c'est tout à fait normal.

 

Avec vos mains, vous pouvez donner des formes, en appuyant dessus, sur les côtés... Comme vous le sentez et comme vous le voulez. Plus ce sera biscornu et mieux ce sera, donc pas d'hésitation.

Cependant, il faut malgré tout être délicat car comme l'ensemble est bien imbibé de colle, la structure est très molle.

 

Et voilà, délicatement on met à sécher une nuit dans un endroit sec.

Moi, je l'ai mise sur le radiateur, c'est très efficace.

 

 

ETAPE 2 (durée  5 minutes)

 

Une fois que la structure est bien sèche, vous la sentirez assez solide et légère, elle devrait ressembler à cela (en fonction de la forme que vous lui donnerez bien entendu)

 

 

 

 Il faut la retourner et encoller généreusement le socle.

 

 Et vous répandez  le marc de café sec sur la totalité du socle. Certains endroits resteront mal recouverts, ce n'est pas grave, l'essentiel c'est de ne pas distinguer les écritures.

 

Vous laissez la structure dans ce sens, vous ne la retournez surtout pas et vous la remettez à sécher (au moins  une demi-journée), de préférence sur un radiateur en marche bien entendu, sinon près de la cheminée, sinon encore dans un endroit sec et plutôt chaud.

Bref, l'idéal reste quand même le radiateur lorsqu'on peut et lorsque la largeur de la structure le permet.

 

 

ETAPE 3  (durée 20 minutes)

 

 

 

Une fois que le socle aura bien séché, vous retournez la stucture à l'endroit. Vous secouez l'excedent de marc de café, et cette fois-ci, vous encollez généreusement l'endroit.

N'ayez pas peur, la structure va redevenir à nouveau molle, c'est normal.

 

 

 Et là maintenant, vous laissez libre cours à votre imagination en répandant sur la strucutre bien encollée, du marc de café mélangé à de la terre claire ou  à de vieilles épices, ce qui vous tombe entre les mains en fait.

Moi j'utilise une passoire en plastique qui ne sert qu'à cela.

 

 

 

Ce qui est très important, c'est de bien couvrir les bords et les parois.

Pour cela,il suffit de tenir verticalement la structure et de bien saupoudrer partout comme sur la photo.

 

 

 

Pour pouvoir récupérer l'excédent de matériau tombé autour de la structure, je travaille sur un sac en plastique.

 

 

 

 

 

 

S'il reste des parties mal couvertes, ce n'est pas grave, au contraire, cela donnera l'impression d'un vrai rocher, je répète l'essentiel est que l'on ne distingue pas les écritures du journal. 

 

 

 

 Maintement, j'ai mis dans la passoire les feuilles séchées et broyées, et je saupoudre, donc de la poudre verte se répand sur la montagne pour donner l'impression de verdure nécessaire.

A vous de jouer.

 

 

On continue.

 

 Pour ajouter une autre couleur sur la poudre, il faut imprégner lourdement votre pinceau de colle et laisser la colle couler sur la structure sans que les poils du pinceau touche. (c'est plus facile de  faire cela avec une petite cuillère à café, vous la remplissez de colle que vous répandez par endroit en fonction de ce que vous voulez faire)

 

Sur les coulées de colle, j'ai mis deux pincées d'épices à couscous qui étaient périmées. Comme je le disais plus haut, il faut les garder car cela sert toujours à faire des bricoles.

 

Puis, par endroit, vous collez des petites plaques de mousse, et le tour est joué.

 

Vous pouvez sur le même principe sauprouder un peu farine sur le haut de la structure pour donner l'illusion d'un enneigement.

 

Attention, n'ayez pas peur concernant le fait que la structure est molle, c'est normal, elle est mouillée par la colle.

 

Il faut la mettre à nouveau à sécher durant une nuit complète et plus si nécessaire.

 

Une fois bien sèche, la structure redevient solide, légère et prête à l'utilisation pour la crèche.

 

Sur le même principe, on peut faire des petits rochers, des pierres allongées.... donc tout le décor de la crèche que l'on peut du reste  coller sur une plaque de carton plus ou moins grande (j'aurai l'occasion de vous montrer un tuto à ce sujet).

J'aime beaucoup cette technique, car indépendamment du fait qu'elle ne coûte quasiment rien car c'est tout de la récupération, et bien cela présente l'avantage, d'être ultra facile à faire, ultra rapide (seules les périodes de séchage sont nécessairement longues) et enfin ultra léger.

Et puis, chaque année, on peut refaire son décor ou au contraire l'enrichir.

On peut laisser libre cours à son imagination, fabriquer seul(e) son décor, ou à plusieurs, avec des grands, des petits...

Ce qui me paraît absolument essentiel, c'est de faire avec son coeur, sans grand tralala mais avec générosité. L'argent n'a rien avoir dans les décors, seul l'achat des santons peut représenter un investissement qu'il faut réaliser avec les années si l'on est passionné.

Une petite crèche est aussi belle qu'une grande, la taille et les effets importent peu, j'en suis intimement convaincue. Toutes les crèches sont belles et méritent d'être vues pour la passionnée que je suis.

 

 

 

Je vous fais une grosse bise.

 

 

 

 

 

Par Santounette - Publié dans : Pas à pas et tutoriels
Ecrire un commentaire - Merci pour les 54 commentaires

Calendrier

Août 2014
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
             
<< < > >>

Présentation

Liens

Rechercher

Recommander

Créer un Blog

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés