LA CUEILLETTE DES LAVANDES

Publié le 10 Août 2008

                                  Cher(e) ami (e)s,


La saison de la cueillette des lavandes est revenue, des travailleurs saisonniers viennent prêter mains fortes aux coupeurs habituels.01.JPG
 Tous se connaissent bien, cela fait longtemps qu’ils sont habitués à sillonner la campagne ensemble : moissons, lavandes, vendanges, foins…
2.JPG 

Louis est jeune et robuste, c’est une bonne nature, c’est lui qui donne la cadence de travail. Le groupe l’apprécie car il est méthodique et organisé, il donne le meilleur de lui, il aide toujours les autres lorsqu'ils sont fatigués ou lorsqu'ils manquent de courage pour poursuivre le labeur. 
Les galéjades de Léontine  située juste derrière lui le font rire à gorge déployée, elle l’interpelle et lui dit : «  Dis donc Louis, elle est belle la Marie n’est-ce pas ? Allez, avoue Louis qu'elle est belle  la Marie et que tu l'aimes bien mon gaillard..."
 Oh oui, elle est belle, comme un ange, Louis en est fou amoureux depuis  longtemps, mais comment le lui dire, la Marie semble tellement inaccessible. Louis sait intérieurement qu'il lui faudra trouver le bon moment pour déclarer sa flamme.
6.JPG
Léontine  est la femme d’Armand, un travailleur solide et calme, jamais un mot plus haut que l’autre, plutôt un taciturne le Armand.
Léontine, elle a un caractère bien trempé, elle ne se laisse pas faire, elle a fière allure, mais son tempérament cache un cœur d’or. Ceux qui la connaissent bien savent que c’est une femme sur qui on peut compter. Elle a un jugement sûr, ses conseils sont écoutés.
 
                                Hep là , Mes petites dames, on ne bouge plus. 7.JPG
  Obéissantes, elles se figent momentanément dans cette position pour la photo.

 
13.JPG
Ernest est un personnage pittoresque, la bonne humeur personnifiée, toujours en train de rigoler et de taquiner les uns et les autres. Une vraie force de la nature le Ernest.



Ces compagnons l’apprécient car ses plaisanteries amusent tout le monde et ne sont jamais blessantes. Et puis dans les périodes de vague à l’âme, c’est un fidèle ami qui sait réconforter ceux qui sont malheureux.

9.JPG
Les femmes travaillent avec beaucoup d’entrain, elles s’organisent par petit groupe en fonction des affinités du moment et des commérages à colporter.

Les « anciennes » aident les plus jeunes à acquérir rapidité et efficacité dans le geste de la coupe.


11.JPG
Honorine est une jeune fille réservée et un peu rêveuse, elle attend le prince charmant…
En fait, elle est d'une grande timidité.
 
 
12.JPG
Les deux vieilles cueilleuses ( les deux commères en réalité) interpellent Ernest : alors Ernest, qu’est-ce que tu fais, on t’attend pour mettre le gros panier dans la charrette ?

 
14.JPG
Mais le Ernest, il est occupé à taquiner Léontine, il sait qu’elle part au quart de tour, alors il ne s’en prive pas, ce qui fait rire tout le groupe.

15.JPG
Léontine ne se démonte pas et lui répond : "Mon pauvre Ernest, tu n’es qu’un grand nigaud, et tu ferais mieux d’embêter Honorine pour la faire redescendre de la lune et l'aider à trouver son prince charmant, n'est-ce pas Honorine ?" 



Honorine qui était dans ses pensées prend conscience que l’on parle d’elle et rougit. 

17.JPG
Reléguant momentanément  son rêve idyllique d’un prince charmant à venir, elle esquisse un sourire et se dit : Ah ce Ernest, quel farceur !


Le groupe voyant de loin la réaction d’Honorine se met à rire aidé en cela par l’enivrant parfum de lavande qui fait tourner la tête et qui libère le trop plein d’énergie en un contagieux fou-rire.

 « Et alors ma belle, c’est pas dans une touffe de lavande que tu vas le trouver ton Roméo, viens donc près de nous ma jolie, sinon le Ernest va encore  te taquiner » lui disent les deux cueilleuses.
 

Honorine rejoint alors le groupe de femmes, pour un petit moment de pause bien mérité.
Boudiou qu’ils sont lourds ces paniers.
Toutes cinq, regardent alors avec une tendresse et une admiration non feinte leurs compagnons qui redoublent d’efforts pour avancer le travail avant le gros « caniar ».
 
22.JPG
Chargés comme des bourriquets, les hommes transportent de lourdes charges.



Louis leur demande de s’approcher de la charrette pour commencer de charger les sacs.


C’est à Ernest qu’incombe cette tâche, il l’exécute le sourire aux lèvres alors même que cet harassant travail malmène son dos déjà fatigué par l’effort.
D’un ton rieur et provocateur, il s’adresse à Louis et lui dit : "dis donc Louis, tu ne veux pas faire un tapis de fleurs à Marie parce qu’avec le contenu de la charrette, il y a de quoi faire.
"
 
26.JPGLouis relève le défi de ce malicieux Ernest et contre toute attente, sous le regard médusé de ses compères, il défait le contenu de son sac et répand au sol des monticules de fleurs multicolores à l’attention de la douce Marie.
 

Les joues de Marie s’empourprent, elle sait que Louis l’affectionne, elle, elle est trop réservée pour se laisser aller à l’expression d’un sentiment partagé, et pourtant une chose est sûre, elle aime Louis de tout son cœur. Les gestes d’attention répétés de Louis  laissent à penser que dans un avenir proche, il aura enfin le courage de lui demander sa main. 


Le travail est fini pour aujourd’hui, les sacs ont pris place sur la charrette.28.JPG
 Demain, ils reviendront pour charger les dernières cueillettes, alors, les lavandes ainsi coupées prendront la route de GRASSE embaumant sur leur passage tous les villages traversés.
 
                    Hep, Mesdames, Messieurs les cueilleurs, on ne bouge plus ,                             ...  une dernière photo s’il vous plait....
 
 
 
                         30.JPG
 
A bientôt mes amis
 

                                                      Santounette

Rédigé par Santounette

Publié dans #Petites scénettes ou tranches de vie

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Quel bonheur cet article qui me rappelle le plateau de Valensole et ses splendides lavandes .... Merci !
Répondre
V
belle collection belles mises en scènes et jolie histoire! merci pour ce joli moment
Répondre
S
Merci Valérie d'être passée et d'avoir pris le temps de laisser un commentaire.
A bientôt
G
Très belles scènes des cueilleurs de lavande , et magnifique histoire qui décrit bien la réalité. Bravo et félicitations. Encore une histoire . Merci.
Répondre
S
Merci également d'être passé et d'avoir pris le temps de laisser un commentaire.
Je suis contente que cette histoire plaise.
D
magnifique l scènes et histoires ( les histoires j'adore )
Répondre
S
Merci Monique.
J'avais bien aimé imaginer cette histoire.
Bonne soirée
S
Coucou, Santounette !Sans aucun doute, ces cueilleurs de lavande sont mes santons préférés...Ton histoire est bien belle.Gros bisous
Répondre
M
Je viens de chez Quichottine bravo pour ces très jolies photos de la cueillette des santons qui revivent à travers vos mots.
Répondre
M
wahou c'est magnifique!!! quelle patience dans ce travail des santons!! merci pour ce voyages au pays des santons
Répondre
L
Très jolis ces santons des lavandes...
Bon dimanxhe Biz
Hélène
Répondre
L
dis moi tu as pensé à en faire un petit livret d'hisoire, c magnifique j'en ai la chair de poule
Répondre
R
Comme c'est beau cette couleur de lavande et l'odeur, que je t'enviemagnifique le rêve Bizzzzdel
Répondre
Q
Je suis venue relire... C'était vraiment charmant ! Bravo Santounette !
Répondre
M
Bonsoir Santounette ; dommage que les vacances sont  trop breves comment faire ???,
Répondre
B
Bonne reprise ! Tout a une fin et les vacances aussi.J'espère que tu as bien profité de tes congés et que tu nous as ramené plein de belles images.
Répondre
M
A bientôt bisous
Répondre
R
content de te retrouver
non tu es trop haut dans ton prix
bon jeudi bise
qing et rene
Répondre
B
Coucou Santounette, tu as bien fait de ne pas hésiter à mettre cette jolie histoire en scène, on se croirait dans les champs de lavande, dont je rêve toujours... Quel talent de conteuse tu as ! Bisous de Bretagne, j'étais en vacances avec ma famille aussi, me voilà de retour...
Répondre
Z
la bonne odeur de lavande ... j'espère que tes vacances se passent bien .. bisounours z'ours
Répondre
A
Je viens de chez Pat Santounette! Il t'a mis à l'honneur mais tu le sais sans doute déjà.Je ne t'oublie pas mais je suis en pleine expo et j'ai à peine le temps de répondre à mes coms.Gros gros bisous, bonne continuation Santounette!
Répondre
M
Les bonnes odeurs de la Provence.Bisous et bonne fin de vacances.Marie
Répondre
L
LE PAPILLON Naître avec le printemps,mourir avec les roses,
Sur l'aile du Zéphyr nager dans un ciel pur,
Balancé sur le sein des fleurs à peine écloses,
S'enivrer de parfums de lumières et d'azur,
Secouant,jeune encor,la poudre de ses ailes,
S'envoler comme un souffle aux voûtes éternelles,
Voilà du papillon le destin enchanté !
Il ressemble au désir,qui jamais ne se pose,
Et sans se satisfaire,effleurant toute chose,
Retourne enfin au ciel chercher la volupté ! Alphonse de Lamartine (1790 - 1869 )
Répondre
R
le coucou du mercredi que je te souhaite agreable
bonne chance au jeu nouvelle formule bise
qing et rene
Répondre
M
un petit coucou Santounette :0010:
Répondre
L
Bon mardi bisous
Répondre
B
Je tente de combler mon retard en rendant visite aux blogs amis, un peu délaissés en mon absence.Gros bisous et bonne journée.
Répondre
M
Bisou SAntounette
Répondre
C
oh santounette comme c'est joli, je retouve mon coeur d'enfant comme lorsque j'écoutais les hisoires d'Yvan Audouard, ou lisais les livres de Pagnol ou de Daudet !meric pour ces petits moments de plaisir !
Répondre
:
A bientôt ! bisoux.
dom
Répondre
L
Bisous et belle semaine
Répondre
M
bon dimanche Santounette Et grosbisou
Répondre
J
C'est très coloré tous ces petits tableaux et la lavande nous chatouille agréablement les narines, même si elle est fausse..Manque plus que l'assent té peuchère..gros bisous :0010:
Répondre
L
LA ROSEE
Le sylphe matinal qui verse la rosée, trop amoureux du lîs, oublia ce matin de baigner l' humble fleur demi-morte et brisée qu' une larme du ciel ranimerait soudain. Comme fait un amant avec sa fiancée, à quelque muse triste ayant donné la main, cherchant l' ombre et la paix, pied lent, tête baissée, un poëte le soir traversa le chemin.
Soit amour mal éteint, soit douleur mal fermée, il pleurait en marchant sous l' ombreuse ramée ; une larme tomba de ses yeux sur la fleur, sur la fleur demi-morte au pied du lis superbe, et qui reprit bientôt, parmi ses soeurs de l' herbe son arome champêtre et ses vives couleurs. 1844.

Murger, Henry (1822-1861). Les nuits d'hiver
bon dimanche! Bisous
Répondre
F
remplit de rayons de soleil.j'espère que tu vas bien?A bientot bisous mchantal63
Répondre
L
Répondre
W
Oh! Merci de nous transporter ainsi au coeur de ton beau pays! On attend la suite de l'histoire...Félicitations !
Répondre
L
bisous et bon we
Répondre
O
bonjour Santounette, je venais voir si tu étais rentrée de vacancesbisous
Répondre
:
Coucou ! Je suis de retour ... Bon vendredi ! Bisoux.
 

Répondre
M
Bisous et bonne journée ici pluie ce matin
Répondre
L
Bisous bonne journée
Répondre
G
Hummmmmmmmmmmm !!! comme il sent bon ton article Santounette !Merci !!!  huuuuuuuuuummmmmmmmmmmmm  ;o)
Répondre
V
C'est un travail magnifique, pendant mes vacances j'ai penser à toi, en passant devant une vitrine j'ai apperçue des santons, j'ai pris une photo de celui qui me fessait de l'oeil , il est sur mon blog bises
Répondre
G
Saveurs et Odeurs de Lavande, j' aime beaucoup, elle embaume chaque jour ma maison........J' adore ta dernière photo.......Belles fin de vacances Santounette avec de gros bisous......
Répondre
L










Répondre
A
je viens prendre un ptit air le lavande avant d'attaquer mon ménage.... à bientot  
Répondre
J
merci pour ce conte plein de tendressebisous Santounette
Répondre
M
Merci pour cette jolie histoire que tu nous as raconté Santounette !
Répondre
L
bonne journée bisous sous ... la pluie bien sur
Répondre
S
Comme ça sent bon la lavande.Toujours d'aussi belles scènes.Bonne journée Santounette.
Répondre
P
Bonnes vacances, et merci pour ces belles images ! bisous
Répondre
F
Merci de ta visite malgré tes vacances, cela me fait très plaisirBisousFrançoise
Répondre