Le vilain petit mouton : une petite histoire à lire impérativement, un vrai conte de Noël

Publié le 22 Octobre 2021

                                                     Cher(e)s ami(e)s,
 

Aujourd'hui je tiens à partager avec vous un texte écrit par Diane de Marseille, une fidèle lectrice de mon blog. Concernant la belle histoire qui va suivre, je suis sûre que tous les santounophiles se sentiront concernés.

Prenez le temps de lire ce récit, vous serez touchés par cette jolie histoire de santons. 

 
Le vilain petit mouton


Bien des fois j'ai voulu l'éliminer ce vieux, très vieux mouton d'argile, vaguement mouton, de forme grossière et de facture malhabile.

Disgracieux, deux tâches même pas nettes, même pas alignées en guise d'yeux, il aurait été ridicule aux côtés du reste du troupeau, pas à la hauteur.

Et puis, à chaque fois, je n'ai pas pu.
Aussitôt pris en main, aussitôt reposé, repoussé un peu plus loin au fond, tout au fond du placard, et à l'envers s'il vous plaît pour ne surtout plus le voir.‌

Impossible de jeter un santon, sacrilège !
Le donner ? Personne n'en voudrait!

Mais voilà que cette année, ce mouton sans âge, certains diraient hors d'usage, m'a parlé, eh oui, de coeur à coeur, tout simplement.

Alors, pour Noël deux mille vingt et un, je le lui ai juré, comme à un ami, il connaîtra les honneurs et le grand bonheur de la crèche.

Car en vérité, ce mouton peut être né de mains enfantines, est le plus beau de tous.

Il a survécu, lui si fragile en terre crue, au temps qui passe comme un petit miracle têtu.

Il est à lui seul l'esprit de cette crèche que j'aime tant.

Son coeur triste doucement va se réchauffer tout près de l'étable, ça faisait si longtemps...de le voir là, à sa juste place, moi aussi j'ai le coeur content.

C'est promis plus une crèche sans lui.

Le petit mouton est vivant."

 
Diane ne se contente pas d'écrire de jolies histoires, elle est aussi sculptrice à ses heures, elle a joint au texte un santon de 17 cm qu'elle a réalisé elle-même en argile auto durcissante. Il est vraiment très joli. Une artiste, une vraie, encore une perle créatrice qui mérite un focus sur son travail. Encourageons-la dans son oeuvre, elle le mérite. 
Mille bravos à vous Diane, on a hâte de voir vos prochaines réalisations. 
 
                                                      A bientôt
 

 

Rédigé par Santounette

Publié dans #Petites scénettes ou tranches de vie

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
Je ne peux m'empêcher de laisser un petit commentaire suite à la lecture de ce petit conte de Noël si touchant.

Habitant loin de la Provence, chaque année en ouvrant le carton de la crèche pour l'installer près du sapin, je suis prise d'une bouffée de souvenirs de ces Noëls provençaux chez mes Grands-Parents.

A notre arrivée pour les vacances, ma grand-mère avait déjà installé la crèche dans le salon et il restait toujours dans une boîte à chaussures sous la table quelques santons ébréchés ou incomplets qui ne faisaient pas partie de la fête!
Je trouvait cela injuste et triste qu'ils ne participent pas à ce Noël alors discrètement, je les sortais de la boîte et je les installais derrière les autres en me disant qu'ils ne se verraient pas beaucoup mais qu'ils seraient contents d'être avec les autres !

Suite à la lecture du texte de Diane, il est probable que cette année les vieux santons ébréchés de mon enfance deviennent les héros de ma crèche...

Je termine en vous disant que chaque année, lorsque je range les santons, je me souviens de ce que mon grand père disait : "Au revoir petits santons et à l'année prochaine, Dieu seul sait si nous nous reverrons..."
alors n'hésitons pas! mettons chaque année tous les santons, petits, grands, vieux, jeunes, ébréchés et incomplets dans la joie de Noël.
Répondre
M
Très joli texte plein de vérité....
Le santons quels qu'il soit ont une âme, une histoire de coeur avec nous....
Ils sont liés à nos vies, hérités de nos parents, achetés sur un marché avec nos enfants.....
Bref, il est compliqué de faire le choix et de savoir où les mettre dans la crèche....
Répondre
D
Un grand merci à tous pour vos commentaires bienveillants et très touchants.Je vous souhaite plein de belles émotions avec vos crèches!
Répondre
D
Et bien sûr un immense MERCI à Santounette pour cette publication et ses forts aimables encouragements!
Merci Santounette de faire exister ce blog qui met si bien en lumière l'art santonnier et la passion des santounophiles !
M
Très joli texte, très joli santon
Répondre
P
Une bien belle histoire, qui à l'approche de Noël et du montage de nos décos fait un fou !
Un partage qui donne également à réfléchir sur nos vieux santons et leur devenir.
Bisous de nous deux Santounette
Répondre
P
Qui à l'approche de Noël et du montage de nos décos fait un bien fou !
M
Joli et tendre conte, comme ce mouton qui n'attendait qu'une parole, une invitation ...
Merci et bon dimanche. Bises à toi Santounette.
Répondre
S
très joli conte plein de finesse et de bonté
Répondre
C
J'aimerais tant me servir des mots comme vous le faites Diane, pour conter une si joli histoire où l'on se retrouve. J' y sent vraiment l'esprit de la crèche. Merci.
Santounette, c'est véritablement un beau partage.
Répondre
M
Bonjour Diane, vous nous touchez le cœur et l'âme, dorénavant, grâce à vous je ne regarderai plus jamais de la même façon mes vieux moutons que je ne mettais plus. Ils ont leur place dans la crèche, vous avez raison : c'est ça l'esprit de la crèche. Ne l'oublions pas
Répondre
S
HOOO.....! que cette histoire est bien vrai. Il est impossible de jeter nos santons de l'enfance meme si ils sont défréchis. Vraiment une tres belle histoire.
Répondre
B
Merci pour ce beau partage !
Mille bravos à Diane pour ces créations et cette jolie et touchante histoire d'un vilain petit mouton.
Bisous Santounette
Répondre
N
Quelle jolie histoire, pleine de douceur... tout à fait dans l'esprit de Noël...
Bravo, Denise, une très jolie histoire et un santon très réussi.
Bon week-end, bises
Répondre
J
J'ai moi aussi des anciens santons provenant de mon père, je les ai toujours précieusement conservés car cela me rappelle des souvenirs d'enfance. Je partage l'avis de Diane, quelle belle histoire.
Bravo pour le santon aussi, il est superbe.
Bonne journée
Répondre
L
merci beaucoup pour cette MAGNIFIQUE histoire
je confirme qu'il est impossible de jeter un santon
il y a toujours une petite place dans la crèche
c'est effectivement le cœur qui parle
merci encore pour toutes vos informations
Répondre
D
Les vieux santons usés, donnés par ma belle mère de 95 ans , font toujours partis de ma crèche qui s agrandie chaque année , car stimulée par votre blog Santounette. Ce jour à Visan je vais encore m émerveillée, redevenir une enfant et rêver à ma crèche 2021. Trop heureuse de la découverte de votre blog. Merci pour tout votre investissement Santounette. Bonne journée à toutes et tous Dominique
Répondre
A
Une petite histoire toute en douceur et en émoi. Un petit mouton qui a retrouvé sa juste place au sein du troupeau ! Bravo à Diane !
Merci Santounette !
Répondre
A
J'en ai un comme celui là dans un sac au grenier qui devait garnir ma crèche d'enfant, je veux toujours le jeter et puis j'y renonce, Diane a raison, cette année, je le mets dans ma crèche. Bises et bon dimanche
Répondre
A
Merci de nous rappeler par ce texte en vers qu'on n'a pas finalement le droit "moral" d'oublier les anciens santons au profit de santons tout neufs. C'est très beau ce que vous avez écrit Diane. Merci à Santounette de porter à notre connaissance votre travail.
Répondre
T
Comme ce texte est plein de tendresse et si vrai dans les sentiments ressentis , pour preuves les réponses toutes douces et sentimentales.Je vois que l on fait tous pareils , on trouve une place pour ces santons qu’on aime tant ,usés, défraîchis mais remplis de tellement de souvenirs , achetés il y a tellement longtemps ,pour certains par nos parents, dont le prix ,écrit au dessous au crayon , se devine encore,1franc 25cts …
Merci et au plaisir de vous lire encore Diane et bravo pour votre talent de sculptrice .
Répondre
A
Je pense moi aussi avoir quelques moutons usagés qui ont vécu bien des crèches et qui restent dans le placard. L'histoire de Diane me donne envie de les ressortir, après tout, c'est la magie de Noël qui doit opérer et ramener à la vie ces petits moutons.
Merci pour ce partage.
Bonne soirée
Répondre
M
En voilà une jolie histoire qu il est adorable ce petit mouton je suis sûre qu il a de nombreux petits copains dispersés dans toutes nos crèches bien cachés parmi ses petits frères..... Le mien est en plastique c est le premier que j ai eu je l adore tout comme les autres et ce petit mouton a l histoire si touchante.
Merci Diane pour ce petit compte de Noël.
Répondre
D
c'est si joliment dit , nous avons tous de ces santons usés par le temps et les petits doigts, estropiés et infirmes à cause d'un geste maladroit .... des santons de ma maman qui ont 67 ans ... ils portent en eux tellement de souvenirs ...
Répondre
C
J'aime bien venir sur ton blog me resourcer, j'ai l'impression de redevenir une enfant. Quelle jolie histoire, la fin est gaie pour ce pauvre petit mouton.
Je vais sans doute réhabilité mes moutons moi aussi, tout comme Diane ils auront droit à leur place dans la crèche.
Bises Santounette
Répondre
M
moi aussi j'ai un petit santon comme lui,... je vis la meme histoire ;)
Répondre
S
J'ai beaucoup aimé le texte de Diane, moi aussi j'ai du mal à me séparer de mes anciens santons. C'est bien d'avoir réhabilité ce mouton dans la crèche, il a toute sa place.
Le santon est superbe, bravo également.
Bonne soirée Santounette
Répondre
C
bravo Diane pour ce joli poème. J'ai même l'impression que l'on parle de moi.........
bises a toutes et tous. il est temps de préparer nos crèche.
Répondre
B
Bonjour Santounette, très beau conte de Noël en effet. Comme disais un dénommé Alphonse de Lamartine "objets inanimés avez-vous donc une âme qui s'attache à notre âme et la force d'aimer ?". C'est le cas pour tous nos santons nous avons un lien indescriptible avec eux. J'ai aussi vieux mouton qui doit avoir plus de 70 ans. Il n'a plus d'argile sur les pattes et on voit 4 tiges de fer. Je le mets toujours dans la crèche en le cachant derrière la végétation. Bien le bonjour à tous.
Répondre
D
et oui les vieux santons , ils parlent à nos coeur ....
G
Je ne regarderai plus jamais mes vieux moutons avec le même regard grâce à ce petit texte; Bravo à Diane
Répondre
J
Très joli et touchant petit conte, qui en effet nous ramène à des histoires personnelles avec nos vieux santons que l'on hésite à jeter et que l'on ne met plus dans la crèche.
Répondre
S
Adorable conte de noël, il est si vieux et il a l'air triste, maintenant on le regarde avec tendresse. Merci Diane pour votre histoire
Répondre
J
j'ai adoré cette petite histoire! et comme je comprends Diane! moi même j'ai énormement de mal a me séparer de quoi que ce soit ! J'ai fait de même avec mes premières petites maisons de crèche, après être restées longtemps dans un carton, elles me servent maintenant à faire un petit village en haut de la colline, comme si on les voyait au loin. Diane a raison ce petit mouton a bien droit à sa place lui aussi dans la crèche !! c'est un peu l'esprit de Noël !!!
Répondre