Hommage à Marie Mauron, une passionnée de la Provence et des santons

Publié le 9 Mai 2022

                                                    Cher (e)   ami(e)s,

Je souhaite évoquer l'histoire fort intéressante de Marie Mauron, une passionnée de la Provence et des santons qui bien que tombée dans l'oubli a servi avec brio la cause de cet art.

Marie Mauron, née Marie Antoinette Roumanille le 05 avril 1896 à Saint-Rémy de Provence est décédée le 31 octobre 1986. Surnommée la "Colette provençale", cette ancienne institutrice fut l'autrice de nombreux ouvrages ayant trait à la vie en Provence. Elle a obtenu plusieurs distinctions dont le prix de l'académie française, le prix Georges Sand et le prix Frédéric Mistral, elle fut également Majorale du Félibrige et fut promue Chevalier de la Légion d'Honneur. 

Marie Mauron a laissé son nom a plusieurs établissements scolaires.

Passionnée également de santons, Marie Mauron leur a rendu un vibrant hommage dans son ouvrage intitulé le monde des santons paru en 1976.

Pour elle, le santon était bien plus qu'un petit personnage d'argile, en les décrivant elle les a rendus presque humains, attestant ainsi tout son amour et son admiration. Elle a écrit "Un santon  est un être différent de tous, avec son propre caractère émanant de ses traits succincts, de son costume, de son attitude et, bien sûr, de l'offrande qu'il porte à cet Enfant en qui il croit sur la foi du surnaturel, c'est-à-dire de son amour. C'est en quoi le santon est le reflet le plus intime du santonnier qui l'a pétri, et à son insu ou le sachant, y a mis tellement de lui!"

Précisons apportées par Michel V à propos des santons que l'on voit sur la jaquette :"
 : détail de la crèche avec les santons de Pesante en argile crue et le ravi de Carbonel montée pour la circonstance sur la petite table de pierre sous la treille du jardin du mas d'Angirany. Le mas a été vendu depuis. Ceux de l'avant-plan sont exécutés à partir de moules de Lagnel.

Je souhaitais évoquer le fait que des auteurs comme Frédéric Mistral, Marcel Pagnol qui n'ont pas particulièrement mis à l'honneur les santons ont, quant à eux, fait l'objet d'un engouement des santonniers qui les ont soit directement            santonnifiés ou santonnifié les personnages de leurs œuvres (M.PAGNOL). Leurs noms sont bien entendu et à juste titre passés à la postérité, mais ce serait rendre justice qu'il en soit de même pour Marie MAURON qui a particulièrement soutenu cet art et défendu avec autant de brio la Provence. 

Marie MAURON mérite bien cet hommage.


                                                            A bientôt

 

 

Rédigé par Santounette

Publié dans #Bibliographie

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
un très bel hommage , je n'ai jamais lu ce livre , merci de nous le faire connaitre ainsi que son auteur
Répondre
S
Marie Mauron parle des santons et l'amour qu'elle a pour ses petits personnages d'argile. C'est un livre intéressant.<br /> Merci pour ton passage Monique.
B
Un très bel hommage.<br /> Bisous Santounette
Répondre
G
En tant que provençale Marie Mauron fait partie de ma bibliothèque et de mon enfance.<br /> Merci de la remettre à l'honneur.
Répondre
S
Effectivement Marie Mauron a écrit de nombreux ouvrages sur la Provence.Elle mérite effectivement d'être remise à l'honneur.<br /> Merci pour votre passage et votre commentaire.
C
Bravo de parler d'elle chère Santounette elle mérite bien de bel hommage. Et mettre les santonniers à l'honneur était indispensable. Mercii à toi<br /> Belle semaine sous le soleil et bises tout plein<br /> chatou
Répondre
A
Quel bel hommage ! Elle le mérite bien ! <br /> Belle journée Santounette !
Répondre
M
Bonjour Santounette....à Tous.<br /> Ravis de revoir quelques "billets".<br /> Eventuellement, savez-vous, si l'ouvrage et toujours publié ?<br /> Salutations
Répondre
S
Bonjour Martial, merci pour ton passage et ton commentaire.<br /> Non le livre n'est plus édité mais on peut le retrouver sur des sites de vente de livres. Sur Rakuten il y en a un en vente à 4 euros, vraiment pas cher du tout vu le contenu du livre.
S
Je ne connaissais pas non plus merci pour ce moment de partage. Bonne journée à tous
Répondre
Q
Merci de nous la faire connaître. J'avoue que je la découvre grâce à toi.<br /> Bises et douce journée.
Répondre
D
Je ne la connaissais pas, tu as très bien fait de la mettre à l'honneur, elle el mérite.<br /> Très belle journée.<br /> bises
Répondre
J
Je ne connaissais pas cette écrivaine, je suis touché de découvrir qu'elle était aussi une passionnée des santons et de la Provence. Merci Santounette pour tous ces articles éclectiques que vous rédigez et qui nous conduisent pas à pas dans l'univers des santons,
Répondre
D
Quel joli hommage et tellement justifié! Le livre "Le monde des santons" est un ouvrage merveilleux, plein de l'amour du Santon, que je feuillette souvent.J'avais oublié que "Les santons racontés aux enfants et un peu aux parents "était écrit par Marie MAURON, je vais m'empresser de le relire..Merci Santounette pour cette mise à l'honneur.
Répondre
N
Je ne connaissais pas cette dame, mais tu lui rends un bel hommage, bien mérité en effet.<br /> Merci pour le partage.<br /> Belle journée, bises
Répondre
V
Que de souvenirs! Sur la photo de la jaquette: détail de la crèche avec les santons de Pesante en argile crue et le ravi de Carbonel montée pour la circonstance sur la petite table de pierre sous la treille du jardin du mas d'Angirany. Le mas a été vendu depuis. Ceux de l'avant-plan sont exécutés à partir de moules de Lagnel. <br /> Marie avait consacré un autre ouvrage, une plaquette, en 1979. IL faut que je le recherche: Las santons racontés aux enfants et un peu aux parents avec des illustrations.
Répondre