Santon L'Aveugle et son fils

Publié le 27 Mai 2021

                                             Cher(e)s ami(e)s,
 
Il y a de plus en plus de personnes qui ont découvert ou redécouvert le plaisir de faire la crèche et c'est tant mieux. Pour ceux qui veulent approfondir leurs connaissances voici une série sur les "fondamentaux" de la crèche provençale.
Le terme "santon", en provençal "santoun" désigne un petit saint ou une petite sainte, je pense qu'il s'agit là d'une information largement répandue maintenant. Ce mot est apparu au XIXsiècle, avant on parlait de figurines ou de statues. Rappelons que traditionnellement ce terme  de "santon" ou "santoun" n'est réservé qu'aux figurines provençales.  
De nos jours, par facilité linguistique il s'applique pour tous les personnages quelque soit leur provenance. Même si  on se doit de respecter de fait, cette évolution qui s'impose à nous, il n'en reste pas moins que l'on doit garder en tête son origine comme une petite voix interne gardienne des pratiques de la confection d'une crèche dite provençale, avec l'impérieuse nécessité d'y faire  figurer des santons fondamentaux si l'on veut perpétuer cette belle tradition et lui conférer tout son sens.
N'oublions pas que le sens doit toujours charpenter le "faire".
 
Je vous propose la suite de la  présentation de certains personnages emblématiques de la crèche provençale traditionnelle, hormis la  Sainte Famille bien sûr. S'il devait n'y en avoir qu'un, à mon sens, ce serait celui-là tant sa symbolique est essentielle.
 
                                       
                                     Liliane Guiomar (Conservatoire du Santon d'Arles)      
L'Aveugle est un personnage issu de la pastorale Maurel, son destin est tragique;  avant d'être aveugle, ce personnage  avait deux fils Simon et Symphorien mais le Boumian lui a volé Symphorien lorsqu'il était enfant et  l'a prénommé Chicoulet.
Ce pauvre homme a tant pleuré la perte de son fils  qu'il en a perdu la vue. Il le cherche sans cesse en parcourant les chemins et en s'appuyant sur l'épaule de son fils, Simon, qui guide ses pas et l'aide à garder espoir. Ils se rendent tous deux, à Bethléem pour implorer l'Enfant-Jésus qui vient de naître et dont on dit qu'Il est le sauveur de l'Humanité. 
L'Aveugle est un des personnages les plus pathétiques de la crèche, il incarne toute la souffrance humaine qui ne pourra guérir que par une intervention divine.
Arrivé devant l'étable, l'Aveugle prie et recouvre la vue. En ouvrant les yeux, il reconnaîtra son fils, Chicoulet, enlevé par le Boumian et tombera dans ses bras. 

                                             Marius Frégier (collection particulière)

L'Aveugle et son fils incarnent tout l'espoir, toute la foi et la récompense de cet espoir et de cette foi, c'est aussi la rédemption du boumian qui devient à son tour un personnage emblématique de la crèche et inséparable de la présence de l'Aveugle et l'enfant.
C'est l'acte divin (et non magique) qui dit à cet Homme : tu as eu raison de croire en moi, sois en remercié et récompensé à la hauteur de ta foi en moi.
Ainsi sa présence dans la crèche symbolise en quelque sorte le jugement du Christ sur ses fidèles et sa manière de leur dire :  j'existe et serai à vos côtés chaque fois que vous croirez en moi. 
Cette analyse m'est personnelle et je suis intimement persuadée que son sens profond réside dans cette réponse qu'est la récompense  que l'Enfant Jésus apporte à ce pauvre homme. Ce dernier devient par ce geste, l'Homme de foi pris dans sa généralité. 
Le Divin accorde  également dans cet acte,  sa grande miséricorde, son pardon et son absolution au Boumian. Une façon de nous dire soyez vous-même miséricordieux  car tout Homme peut devenir bon quelque soit son passé.
La "magie" de Noël est aussi là dans cet acte fondateur, indépendamment de la Nativité en soi. 
                                             René Pesante (collection particulière)
La plupart des santonniers contemporains le représentent avec une canne, appuyé sur l'épaule de son fils. 
En marchant par les chemins pour retrouver son second fils Symphorien enlevé par le Boumian, l'Aveugle est fatigué et déprimé, il dit à son fils Simon : "Simon, je suis très las, il faut nous arrêter. Les jambes me font mal, je ne peux plus marcher..." référence au chant de Noël écrit par Nicolas Saboly au XVIIe siècle,  paroles reprises en provençal  "la cambo me fai mau..."
Fabienne Pardi, Riera Mayans Daniel, Richard Deppoyan, Raccasi, Flore, Vaquette, Gasquet, Cavasse Fery, Fabien Colomies
Fabienne Pardi, Riera Mayans Daniel, Richard Deppoyan, Raccasi, Flore, Vaquette, Gasquet, Cavasse Fery, Fabien Colomies
Fabienne Pardi, Riera Mayans Daniel, Richard Deppoyan, Raccasi, Flore, Vaquette, Gasquet, Cavasse Fery, Fabien Colomies
Fabienne Pardi, Riera Mayans Daniel, Richard Deppoyan, Raccasi, Flore, Vaquette, Gasquet, Cavasse Fery, Fabien Colomies
Fabienne Pardi, Riera Mayans Daniel, Richard Deppoyan, Raccasi, Flore, Vaquette, Gasquet, Cavasse Fery, Fabien Colomies
Fabienne Pardi, Riera Mayans Daniel, Richard Deppoyan, Raccasi, Flore, Vaquette, Gasquet, Cavasse Fery, Fabien Colomies
Fabienne Pardi, Riera Mayans Daniel, Richard Deppoyan, Raccasi, Flore, Vaquette, Gasquet, Cavasse Fery, Fabien Colomies
Fabienne Pardi, Riera Mayans Daniel, Richard Deppoyan, Raccasi, Flore, Vaquette, Gasquet, Cavasse Fery, Fabien Colomies
Fabienne Pardi, Riera Mayans Daniel, Richard Deppoyan, Raccasi, Flore, Vaquette, Gasquet, Cavasse Fery, Fabien Colomies

Fabienne Pardi, Riera Mayans Daniel, Richard Deppoyan, Raccasi, Flore, Vaquette, Gasquet, Cavasse Fery, Fabien Colomies

A ma connaissance, seule la santonnière Bernadette Lagrange l'a imaginé se rendant à Bethléem appuyé sur l'épaule de sa fille.  
                                                              Bernadette Lagrange 
Pour Annouk Marion l'Aveugle se tient, non sur le côté mais derrière son fils. Mélange subtil d'un adulte protecteur qui a lui-même besoin d'un plus petit pour le guider, en l'occurrence, dans l'accomplissement de sa recherche.
                                                        Annouk Marion
Autre élément touchant et hautement symbolique, la lanterne dans la main du fils de l'Aveugle, le passage des ténèbres à la lumière, l'enfant guide son père vers la lumière. Jésus est associé à Dieu, il est descendu du ciel pour éclairer les Hommes.
N'oublions pas qu'il y a une forme de spiritualité dans la crèche et que tout a un sens. C'est d'une importance capitale.
Alice Bertozzi, Mamie Martin (Conservatoire du santon Arles) Christain Gayraud (Conservatoire du santon)
Alice Bertozzi, Mamie Martin (Conservatoire du santon Arles) Christain Gayraud (Conservatoire du santon)
Alice Bertozzi, Mamie Martin (Conservatoire du santon Arles) Christain Gayraud (Conservatoire du santon)

Alice Bertozzi, Mamie Martin (Conservatoire du santon Arles) Christain Gayraud (Conservatoire du santon)

Voici une série de santons représentés par des santonniers contemporains.
 
Et si nous devons garder une phrase en tête est que le sens doit toujours être préservé sans quoi la crèche devient un jeu de construction. La crèche provençale a ses spécificités et l'exception ne doit pas devenir la règle.
 
Monique Giraudon, Patrick Volpès (collection personnelle) Marcel Carbonel (collection personnelle)
Monique Giraudon, Patrick Volpès (collection personnelle) Marcel Carbonel (collection personnelle)
Monique Giraudon, Patrick Volpès (collection personnelle) Marcel Carbonel (collection personnelle)

Monique Giraudon, Patrick Volpès (collection personnelle) Marcel Carbonel (collection personnelle)

La dernière série représentée par des santonniers plus "anciens".
Marie Bosco, Jules Blanc, Douzon Truffier, Marcel Chanet ( Conservatoire du santon)
Marie Bosco, Jules Blanc, Douzon Truffier, Marcel Chanet ( Conservatoire du santon)
Marie Bosco, Jules Blanc, Douzon Truffier, Marcel Chanet ( Conservatoire du santon)
Marie Bosco, Jules Blanc, Douzon Truffier, Marcel Chanet ( Conservatoire du santon)

Marie Bosco, Jules Blanc, Douzon Truffier, Marcel Chanet ( Conservatoire du santon)

Lazare Smacchia, Madeleine Martini Prunet, auteur inconnu (collection personnelle)
Lazare Smacchia, Madeleine Martini Prunet, auteur inconnu (collection personnelle)
Lazare Smacchia, Madeleine Martini Prunet, auteur inconnu (collection personnelle)

Lazare Smacchia, Madeleine Martini Prunet, auteur inconnu (collection personnelle)

Fernand Volaire, Jean Gaubert, Madeleine Guinde, Marius Chave et Valentin Junoy, Paul Fouque (collection particulière)
Fernand Volaire, Jean Gaubert, Madeleine Guinde, Marius Chave et Valentin Junoy, Paul Fouque (collection particulière)
Fernand Volaire, Jean Gaubert, Madeleine Guinde, Marius Chave et Valentin Junoy, Paul Fouque (collection particulière)
Fernand Volaire, Jean Gaubert, Madeleine Guinde, Marius Chave et Valentin Junoy, Paul Fouque (collection particulière)
Fernand Volaire, Jean Gaubert, Madeleine Guinde, Marius Chave et Valentin Junoy, Paul Fouque (collection particulière)

Fernand Volaire, Jean Gaubert, Madeleine Guinde, Marius Chave et Valentin Junoy, Paul Fouque (collection particulière)

J'espère que cette présentation vous a plu. Si tel est le cas, n'hésitez pas à me faire part de vos impressions.

Je souhaite la bienvenue aux dernières personnes qui se sont abonnées à ma newsletter.
 
                                         A bientôt
                                                                                           

                                                          Santounette

Rédigé par Santounette

Publié dans #santons

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

tiot le mineur 04/06/2021 19:26

Salut, Bravo pour les explications concernant ce santon.

C'est un chapelet d'averses qui font du bien au jardin.

Pas besoin d'arroser mes salades ce soir.

On est au chaud .

Bon week-end

biker06 04/06/2021 08:13

Bonjour Santounette
J'espere que tu vas bien ? Mais je vois que tu es toujours prolifique dans les santons
bizz
pat

Béa kimcat 01/06/2021 14:58

Que c'est beau !
De retour !
Bisous Santounette

Nathalie 01/06/2021 11:48

Bonjour Santounette,
Quel plaisir cette série d'articles sur l'histoire des santons et j'apprécie particulièrement le lien fait avec la naissance de l'Enfant Jésus...Lorsque mes enfants étaient petites, la crèche a été le plus beau des catéchismes!
Remercions nos santonniers, mille mercis à vous également de nous faire découvrir votre magnifique collection.
Belle journée
Nathalie

Santounette 03/06/2021 15:17

Je suis contente de voir que vous appréciez cette série de billets. Effectivement les santonniers réalisent de jolis santons.
Merci d'être passée et d'avoir pris le temps de commenter.
Bonne journée à vous
Santounette

Alrisha/Monique 01/06/2021 11:36

Une très instructive description avec de nombreux détails: un bel appui pour ceux et celles qui construisent des crèches.
Bonne semaine Santounette !

Dominique 07 01/06/2021 10:10

Bonjour Santounette, une info , peut être la connaissez vous ?
Au cours d'un échange de courriels avec Corinne et Raoul Raccasi, ils m ont informée de leur déménagement en Ardèche, à St Agrève, près de chez moi. J ai hâte d aller découvrir leur nouveau lieu de création. Bonne journée Dominique

Santounette 02/06/2021 19:52

Non j'ignorais cette information, je ne vois ce couple de santonniers que très rarement.
En Ardèche il y a un des meilleurs créchistes il s'agit de Daniel Aubenas.
Merci pour vos passages et vos commentaires Dominique
A bientôt

Dominique 07 31/05/2021 17:20

Bonjour Santounette. Mon impatience de lire votre prochaine parution sur les santons est réelle. Grâce à vous le sens de la crèche s installé en moi, si heureuse d avoir découvert la richesse de votre site. Je me mets à la recherche des livres cités dans l article précédent, pour enrichir mes faibles connaissances. Dans la crèche transmise par ma belle mère toulonnaise il y a le bagnard, chaque année sa situation change: repenti proche de la sainte famille, redevable loin à casser des cailloux ou aider les Villageois. Encore un grand merci dans l attente......... Portez vous bien Dominique

Santounette 02/06/2021 23:20

Bonjour Dominique
C'est bien de découvrir ou redécouvrir le sens de la crèche.
Le bagnard comme je l'indiquais dans un commentaire précédent était plutôt réalisé par les santonniers toulonnais en raison du bagne de Toulon.
Depuis les santonniers ne le représentent plus.
En ce qui concerne les ouvrages pour les santons le plus important et surtout le plus intéressant est celui de Régis Bertrand intitulé "crèches et santons de Provence." J'ai coutume de dire que si je ne devais conseiller qu'un livre se serait celui là. Il a été rédigé par un universitaire et constitue en quelque sorte l'ouvrage le plus sérieux et le plus solide dans le domaine. Hélas ce livre est épuisé, on en trouve encore d'occasion un peu cher vu la rareté du produit. C'est vraiment LE livre que je recommande d'acheter en priorité.

Caty 29/05/2021 19:31

Quelle merveilleuse idée que de nous compter les personnages de la crèche. Merciiiii j'ai lu plusieurs livres sur le sujet mais votre façon de nous expliquer est très agréable et j'arrive à retenir. C'est magique. Je verrais les petits santons avec un regard bien différent.

Santounette 29/05/2021 21:26

Tant mieux si cette présentation vous a plu.
C'est passionnant de connaître la petite histoire des santons.
Merci pour votre passage.

sylviane 29/05/2021 10:40

Une belle histoire et de beaux santons..
Je ne connaissais pas celui de Lagrange avec une fille.Elle fait des santons originaux, elle continue la tradition de son père avec les bagnards qui sont des santons oubliés.
Bonne journée

Santounette 29/05/2021 21:31

Merci pour la belle histoire.
Les bagnards ont été représentés plus par les santonniers Toulonnais en référence au bagne de Toulon. Je pense qu'il y a peu de demandes car il ne s'agit pas d'un santon traditionnel de la crèche.
Récemment Cécile Clémente en avait fait un pour une commande spéciale.
Merci pour ton passage

Quichottine 29/05/2021 09:07

Superbe présentation !
J'ai un coup de coeur pour celui d'Annouk... même si tous sont vraiment magnifiques !
Merci pour la découverte.
J'ai adoré les rappels historiques. Merci !!!
Bisous et douce journée.

Quichottine 30/05/2021 10:11

oups... j'ai oublié de te souhaiter ton anniversaire... alors, joyeux non anniversaire en ce jour et bonne fête.
Bises et douce journée.

Jean-Pierre 28/05/2021 19:16

Merci Santounette , pour cette présentation de l'Aveugle et son fils . C'est toujours un grand moment de bonheur de découvrir vos précieux commentaires . Merci aussi aux santonniers pour la réalisation de ces beaux santons . Santounette je vous souhaite un bon week-end . Bien cordialement . Jean-Pierre

Santounette 29/05/2021 21:34

Merci pour votre passage et votre appréciation.
Effectivement sans les santonniers on ne pourrait pas raconter la petite histoire des santons.
Je vous souhaite un bon dimanche

lydia lagant 28/05/2021 15:08

Bonjour
merci . c'est un réel plaisir de découvrir l'histoire de ces personnages touchants
je ne connaissais pas très bien l'histoire de l'aveugle .
je me languis déjà Noël pour me replonger dans la crèche
je suis de plus en plus passionnée depuis que j'ai trouvé votre blog
encore merci
amicalement
lydia

Santounette 29/05/2021 21:36

Bienvenue dans mon univers Lydia. L'histoire de l'Aveugle n'est pas très connue en effet.
Tant mieux si ce blog vous permet d'assouvir votre passion.
Merci d'être passée et d'avoir pris le temps de laisser un commentaire.
Amicalement
Santounette

chatou11 28/05/2021 14:11

Coucou chère Santounette, merci de nous avoir plongé dans ce bel univers avec tes explications et de traiter celui de l'aveugle...je ne connaissais pas ce santon! très intéressant.
Bon week-end et bisous tout plein
chatou

NiniDS 28/05/2021 09:58

Merci pour ces explications pleines de sens et de symboles très touchants et qui nous "parlent"..
Je ne connaissais pas le sens que revêtait l'aveugle et son fils.
Belle journée, bises

Choiset Dominique 28/05/2021 08:51

Merci pour cet émouvant récit. Il nous rappelle les fondamentaux et valeurs de la crèche.
En avez- vous fait un livre?

Santounette 28/05/2021 21:54

Merci pour votre passage et votre commentaire.
Non je n'en ai pas fait un livre.
Bonne soirée

Josiane 28/05/2021 07:17

Je ne savais pas qu'il y avait une histoire pour ce santon, c'est très beau.

Santounette 29/05/2021 21:45

Effectivement Josiane l'histoire de l'Aveugle n'est pas très connue.
Merci pour votre passage et votre commentaire.

jean-Clément 27/05/2021 19:28

Vous avez l'art et la manière toujours subtile et intéressante de présenter les choses, j'ai toujours mis l'aveugle et son fils dans la crèche familiale, mais, je n'avais jamais songé au sens qu'il revêtait. Vous faites en quelque sorte notre éducation et du coup, cela me donne envie d'aller plus loin encore dans la compréhension. J'ai du reste commencé à acheter des livres.. Merci beaucoup

Santounette 29/05/2021 21:47

Jean Clément je suis contente de voir que les lecteurs de mon blog regarderont leurs santons de façon différente désormais en apprenant leur histoire.
Merci pour votre passage et votre commentaire.

Noémie 27/05/2021 19:23

Merci de prendre du temps pour expliquer et rappeler pourquoi on fait une crèche. La diarrhée hémorragique des publications des groupes sur facebook fait qu'on est anesthésié et KO debout et au fond, on ne sait plus vraiment pourquoi on fait cette démarche de faire la crèche. J'espère que vous publierez encore longtemps sur votre blog, car on a plaisir à lire vos textes et à découvrir des santons avec leur sens et leur histoire.

Santounette 29/05/2021 21:50

Merci pour ce sympathique et encourageant commentaire qui me touche beaucoup. Il est vrai que certains perdent de vue parfois le sens de la crèche. Je suis ravie de faire découvrir à mes nouveaux lecteurs la petite histoire du santon.
Merci encore pour votre passage et votre commentaire

Olivier 27/05/2021 18:36

Bravo et un chaleureux Merci

Santounette 29/05/2021 21:51

Merci pour votre passage et votre commentaire Olivier.

Géromine 27/05/2021 18:30

Très belles et émouvantes explications, d'un coup d'un seul, tu nous ramènes vers plus de spiritualité dans l'acte de faire la crèche, notamment la crèche provençale. C'est comme une bouffée d'oxygène soudaine, car j'avoue être lassée par toute cette foison de santons en tout genre qui ne sont que créations commerciales vides de sens souvent. Et quand le sens n'est plus là, on est gagné par la lassitude et le désamour n'est pas loin.

Santounette 29/05/2021 21:55

Et oui hélas, la crèche a beaucoup évolué ces dernières années et on perd petit à petit le sens de cette tradition. Il est vrai que parfois l'aspect commercial et cette espèce de course effrénée à celui qui possédera le plus de santons ou la pièce unique fait perdre toute sa spiritualité à la crèche.
Merci d'être passée et d'avoir pris le temps de commenter.

Cécile 27/05/2021 18:06

Merci Santou de mettre à l'honneur ces santons qui sont à la l'origine des crèches provençales et qui sont souvent oubliés des amateurs de crèches. Combien de mes clients ont dans leur crèche LE santon inédit que personne n'aurait imaginé voir dans sa crèche, ou des santons qui n'ont rien de provençaux, et n'ont aucun de ces santons fondamentaux.

santounette 27/05/2021 18:36

De rien Cécile, effectivement, je m'aperçois au fil des publications des groupes que l'on s'éloigne de plus en plus de la crèche provençale. Si je ne suis pas contre une certaine évolution nécessaire pour éviter que cette belle tradition ne se fige et perde ainsi de son intérêt, je suis contre cette évolution à 180° opérée par certains.
On s'aperçoit que la crèche devient de plus en plus une sorte de maquette, beaucoup de créchistes, viennent de l'univers de la maquette ferroviaire. Des éléments napolitains et espagnols viennent font leur apparition dans la crèche provençale. Désormais on voit de plus en plus de jambon de Parme, de fromages italiens sur les étals de nos santons qui ne sont pas forcément provençaux eux aussi et c'est bien dommage.
Chaque pays a sa spécificité et je déplore cette mondialisation de la crèche qui devient un grand fourre-tout avec un étalage de santons.
Heureusement pour l'instant toi-même et la plupart des santonniers restent dans la tradition.

danielli 27/05/2021 18:02

merci pour ce reportage sur l'aveugle et son fils . Ils sont toutes les années en bonne place dans ma crèche ( santons carbonel ). j'attends la suite

Santounette 29/05/2021 21:57

Merci infiniment d'être passé et d'avoir pris le temps de commenter Monique.
L'Aveugle est un santon classique qui doit effectivement figurer dans la crèche.
A bientôt

Miche 27/05/2021 17:29

Merci Santou pour cet émouvant récit composant l'une des scènes de la crèche provençale que tu sais si bien nous conter.
Et merci également pour une grande partie du panorama des santons illustrant ce thème.
Gros poutous. A bientôt.
Miche

Santounette 28/05/2021 22:00

Merci aussi à toi pour ton passage et ton commentaire Miche.
Je voulais montrer différentes représentations de cet émouvant personnage de la crèche.
Gros poutous également.
A bientôt

corinne GAS 27/05/2021 15:35

Merci ..

Santounette 28/05/2021 21:56

De rien Corinne.