Le rémouleur dans la crèche

Publié le 17 Juin 2021

                                         Cher(e)s ami(e)s,
 
Je poursuis la liste des santons emblématiques de la crèche avec le rémouleur, l' amoulaïré en provençal, il s'agit d'un artisan ambulant qui aiguise les instruments tranchants.
 
Un rappel historique concernant ce personnage avant d'évoquer sa place dans la crèche provençale. 

L'origine de ce santon est controversée, F.H. Michel dans le journal intitulé "le Temps" paru le 25 décembre 1911 affirme que nous devons à Léon Simon la création de "l'amoulaïré avec son attirail si pittoresque et si compliqué".
Charles Martin dans son ouvrage Nativité-santons crèches parlantes et mécanisées en Provence paru en 1912 cite cette source sans autre précision.
Illustration de D. Dellepiane, extrait de l'article du journal "le Temps" paru le 25 décembre 1911Illustration de D. Dellepiane, extrait de l'article du journal "le Temps" paru le 25 décembre 1911

Illustration de D. Dellepiane, extrait de l'article du journal "le Temps" paru le 25 décembre 1911

Pour André François dans "Santoun" paru en 1976 le rémouleur aurait été "intégré à la crèche vers 1820 par Simon ou par Guichard, il se nomme souvent Laïau".
On remarque au passage que les prénoms ne sont pas précisés, or il y a Antoine Simon père et Léon son fils ainsi, lorsque cet auteur mentionne "Simon" on suppose qu'il parle de Léon Simon fils puisqu'il cite aussi Guichard qui a vécu à la même époque.
On retrouve également une approximation au niveau de la date invoquée par André François puisque aucun de ces deux santonniers n'étaient nés en 1820, Léon Simon est né en 1845 et Joseph Guichard en 1850. 
Notons également qu'Elzéard Rougier dans la petite Histoire des santons paru en 1909 cite l'amoulaire pour les créations d'Antoine Simon, Mion son épouse "ne manquait pas d'aller rendre visite sa visite quotidienne aux drôlatiques Ravi, aux amoulaires en goguette...". Cette évocation concorderait avec la date évoquée par André François mais E. Rougier avait hélas tendance à inventer des détails pour rendre ses écrits plus vivants donc il est difficile de lui attribuer avec certitude la paternité de ce santon.
A gauche Léon Simon (collection particulière), à droite Léon Gaubert (Château Gombert) A gauche Léon Simon (collection particulière), à droite Léon Gaubert (Château Gombert)

A gauche Léon Simon (collection particulière), à droite Léon Gaubert (Château Gombert)

Le chroniqueur santonnier de l'époque Elzéard Rougier à propos du rémouleur de Léon Simon a écrit: "je donnerais le prix, si j'avais à le faire au rémouleur... rien ne manque à son attirail, notre bonhomme est à l'ouvrage, et avec quel entrain pittoresque et engageant! Pour un peu, il vous demanderait si vous n'avez rien à faire aiguiser? C'est d'un fini qui amuse en même temps qu'il ravit..."."La petite Histoire des santons" Elzéard Rougier 1909.

                               Illustration extraite de l'histoire du santon Marcel Provence 1937             

La place du rémouleur dans la crèche provençale : à quoi sert-il ? Pourquoi sa présence est-elle intéressante dans la crèche ?
Le rémouleur se déplace de village en village, de mas en mas proposer ses services, il parcoure les chemins en traînant sa meule ou en la transportant sur son dos.
Dans la crèche, il fait partie de la catégorie des "gagne-petit".
 
 
Léon Gaubert (salon des santonniers d'Arles) Pellegrini (collection particulière)Léon Gaubert (salon des santonniers d'Arles) Pellegrini (collection particulière)

Léon Gaubert (salon des santonniers d'Arles) Pellegrini (collection particulière)

Personnage joyeux, le rémouleur surnommé Laïan ou Pimpara dans la Pastorale Maurel joue un rôle social très important, c'est lui qui colporte les nouvelles de ceux qui habitent de l'autre côté de la colline, il est aussi surnommé la "gazette". Certes, il a parfois tendance à enjoliver les histoires apprises de village en village mais nul ne songe à lui en tenir rigueur.

                                              Joseph Asperty (collection personnelle)

Selon lui,  parler donne soif et comme il gagne peu chacun lui offre un "chicoulon" (petit verre) ce qui bien évidemment à tendance à accentuer sa gaieté naturelle, par ailleurs il estime que le vin lui donne du cœur à l’ouvrage.
                                                                    Evelyne Ricord
Le rémouleur est représenté debout devant sa meule. Il porte un chapeau en feutre noir à bord large pour se protéger du soleil. Un épais tablier de cuir protège ses vêtements. Il tient à la main un couteau qu'il s'apprête à aiguiser. Il a sa meule à côté de lui avec un petit réservoir d'eau pour la lubrifier toutefois,  dans la Pastorale Maurel, il est précisé que c’est en fait du vin…            
A gauche santon attribué à Léon Simon (Château Gombert), à droite Madeleine Guinde, terre crue (Château Gombert)A gauche santon attribué à Léon Simon (Château Gombert), à droite Madeleine Guinde, terre crue (Château Gombert)

A gauche santon attribué à Léon Simon (Château Gombert), à droite Madeleine Guinde, terre crue (Château Gombert)

Ce qui est intéressant est qu’au fond de lui, il souhaite que la naissance du Messie l’aide à sortir de l’alcoolisme, il espère donc un miracle c'est ce que l'on découvre dans la pastorale Maurel.
A gauche Carbonel (collection personnelle), à droite Patrick et Josiane Giordano (collection personnelle)A gauche Carbonel (collection personnelle), à droite Patrick et Josiane Giordano (collection personnelle)

A gauche Carbonel (collection personnelle), à droite Patrick et Josiane Giordano (collection personnelle)

Dans la pastorale Maurel, le rémouleur ne vient pas à Bethléem pour apporter une offrande ou pour prier, il est là surtout pour relater de village en village à l’instar des bergers,  la naissance de l'enfant Jésus. Donc, dans la pièce il est en quelque sorte chargé d’amplifier l’information des bergers.                            
Exposition Thérèse Neveu à AubagneExposition Thérèse Neveu à Aubagne

Exposition Thérèse Neveu à Aubagne

Si les personnages de la Pastorale Maurel ont laissé cette forte empreinte dans l’imaginaire populaire c’est parce qu’ils ont été relayés par des récits et des films à forte audience contribuant ainsi à la pérennisation de leur présence dans la crèche.
Elle a  en effet, largement irrigué la littérature et le cinéma du milieu du XXème siècle  qui a leur tour ont permis de la faire  connaître plus encore et de l’enraciner dans la tradition calendale, une sorte de cercle vertueux. Toutefois, au fur et  à mesure de cette réappropriation, les  personnages des récits et films ont  évolué évidemment.
                                                 Gayraud d'Agnel (collection personnelle)
Ainsi  Pimpara le rémouleur de la Pastorale Maurel peut être rapproché  de  Gédémus le rémouleur du roman « Regain » de Giono porté à l’écran en 1937  par  Marcel Pagnol.

Gédémus parcoure la campagne pour affuter de village en village les ustensiles tranchants, il fait pousser sa charrette par sa compagne Arsule qu’il maltraite malgré la docilité de cette dernière.

Autant Pimpara est un personnage agréable, autant Gédémus est détestable néanmoins,  l’empreinte de la Pastorale est là.

            Santons Marius Chave (le petit monde de Marcel Pagnol)

Globalement, on peut dire que la place du rémouleur et de sa charrette  dans la crèche est donc importante si l’on veut respecter l’esprit de la Pastorale Maurel, donnant ainsi aux confectionneurs de crèche, la possibilité de créer de beaux décors qui vont imiter la garrigue, les  oliviers sauvages, les chemins caillouteux.
A gauche, René Pesante (collection particulière), à droite Madeleine Guinde (collection particulière)A gauche, René Pesante (collection particulière), à droite Madeleine Guinde (collection particulière)

A gauche, René Pesante (collection particulière), à droite Madeleine Guinde (collection particulière)

Toute une histoire peut se construire autour et le décor sera un faire valoir important pour prouver plus encore s’il le fallait, la typicité de la crèche provençale.
A gauche auteur Michel Vincent  (collection particulière), à droite Fabienne Pardi (concours MOF)A gauche auteur Michel Vincent  (collection particulière), à droite Fabienne Pardi (concours MOF)

A gauche auteur Michel Vincent (collection particulière), à droite Fabienne Pardi (concours MOF)

Voici une série de rémouleurs réalisés par des santonniers contemporains.
Le rémouleur dans la crèche
Le rémouleur dans la crèche
Le rémouleur dans la crèche
Le rémouleur dans la crèche
Le rémouleur dans la crèche
Le rémouleur dans la crèche
Le rémouleur dans la crèche
Le rémouleur dans la crèche
Le rémouleur dans la crèche
Le rémouleur dans la crèche
Le rémouleur dans la crèche
Le rémouleur dans la crèche
Le rémouleur dans la crèche
Le rémouleur dans la crèche
Le rémouleur dans la crèche
Le rémouleur dans la crèche
Le rémouleur dans la crèche
La dernière série consacrée à des santonniers plus "anciens".
Le rémouleur dans la crèche
Le rémouleur dans la crèche
Le rémouleur dans la crèche
Le rémouleur dans la crèche
Le rémouleur dans la crèche
Le rémouleur dans la crèche
Le rémouleur dans la crèche
Avant de finir, je souhaite la bienvenue aux derniers abonnés à mon blog.
Merci aux lecteurs qui prennent le temps de laisser un commentaire.
                                                                                                                         

 

 
 

Rédigé par Santounette

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

danielli 28/07/2021 19:12

merci pour ce beau reportage

tiot le mineur 09/07/2021 16:19

Salut

Il ne fait pas beau et en plus il ne fait pas chaud.

La météo n'est pas bonne pour les prochains jours.

On a de la chance on est à Gardincour.

Bon week-end

sylviane 06/07/2021 16:23

Encore un très bel article sur un santon important bien documenté et illustré Bonne journée

tiot le mineur 27/06/2021 15:51

Salut,

On n'est pas gâté avec le temps .
On a encore au moins huit jours de pluie de prévu.
Je plains les vacanciers de juillet.

Bonne semaine

Alrisha/Monique 25/06/2021 10:43

Un personnage attachant qui devait être le bienvenu dans les villages. Colporteur aussi d'histoires, alors on le récompensait en vin. Pas facile ensuite de se défaire de cette addiction !!
Un bien intéressant reportage !
Amitiés et bonne fin de semaine Santounette !

nath 22/06/2021 22:07

merci pour toutes ces infos ,en récupérant les santons de mon papa et en voulant les restaurer j'ai découvert votre blog mais je ne pensais pas apprendre autant de choses en le parcourant et voir autant de merveilles
je n'ai pas de rémouleur il va falloir que j'en trouve un ...
merci

Santounette 24/06/2021 11:35

Vous êtes la bienvenue sur mon blog.
Le but des blogs effectivement c'est d'apprendre et de découvrir des merveilles comme vous dites.
Merci à vous d'être passée et d'avoir pris le temps de commenter.

Phil974 22/06/2021 10:53

Merci pour l'histoire de ce personnage.
Je ne le pensais pas faire partie des incontournables. Le mien et de Lou Christou

Santounette 24/06/2021 11:38

Le pauvre rémouleur ne fait presque plus partie de nos crèches actuelles et pourtant oui c'est un santon incontournable de la crèche provençale.
J'aime bien le rémouleur de Lou Christou.
Bonne journée

chatou11 21/06/2021 15:46

Merci pour ce beau billet chère Santounette, tous ces ramoneurs sont tellement bien exécutés !
Bonne semaine et bises tout plein
chatou

Muriel 20/06/2021 22:54

Mon père m'a transmis le plaisir de faire la crèche et sa connaissance mais depuis que j'ai découvert ce blog et les publications de Santounette j'ai beaucoup appris et découvert beaucoup de santonniers merci pour tout ce travail et votre partage.

Santounette 24/06/2021 11:40

Beaucoup de lecteurs ont découvert des santonniers et je suis ravie de voir que mes publications vous plaisent.
Merci à vous d'avoir pris le temps de commenter.

Martine Martin 20/06/2021 19:46

Que de beaux santons sur ton blog. C'est à Beaulieu-sous-la-Roche Vendée près de chez moi que j'ai vu les plus beaux santons dans l'exposition de crèches vendéennes qui a lieu chaque année autour de Noël. Merci de ta venue sur mon blog.

Santounette 24/06/2021 11:42

Martine oui je suis passée chez toi et j'ai bien aimé ton texte.
J'ai entendu parler de cette exposition de crèches en Vendée, je n'ai pas eu l'occasion de m'y rendre.
Merci pour ta visite Martine

tiot le mineur 20/06/2021 19:17

Salut

Le second vaccin me secoue un peu alors je m'excuse pour ce copier coller

On est allé voter par un temps gris .
La fraicheur nous fait du bien.

Bonne soirée

NiniDS 18/06/2021 20:37

Merci pour ce nouvel épisode de ta série très intéressante sur les santons de la crèche provençale.
J'apprends plein de choses que j'ignorais, c'est un vrai plaisir, merci.
Belle soirée, bises

Quichottine 18/06/2021 17:51

Ceux que tu nous présentes sont vraiment magnifiques, je n'en connaissais pas l'histoire, merci !
Bises et douce soirée.

olinti 18/06/2021 10:41

Génial. J'adore vous lire et je fais ma crèche en rapport de vos histoires. Continuez

Santounette 24/06/2021 11:43

Je suis très touchée de savoir que vous faites votre crèche en rapport avec mes billets.
Merci pour votre visite et votre commentaire.

Géromine 18/06/2021 09:54

Très bel article, bien documenté, merci beaucoup. Tu es un précieux guide pour faire une crèche vraiment dans les règles de l'art

tiot le mineur 17/06/2021 19:14

Bonjour, J'ai du voir le dernier remouleur par chez nous lorsque j'étais gamin.

On a un temps pluvieux le matin , le ciel est gris l'après midi mais il fait lourd.
On attend la pluie.

Exceptionnellement aujourd'hui j'ai fait 2 articles.

Bonne journée

danielli 17/06/2021 18:54

j'ai appris beaucoup de choses avec ce reportage , merci
le mien est de carbonel

Béa kimcat 17/06/2021 17:10

Superbe article sur le santon rémouleur !
Bisous Santounette

.♥*¨*•.¸¸❤✿¸.¤*¨¨*¤.¸¸ 17/06/2021 16:26

un grand merci pour cet article .....j'espère que tu vas bien ...grand soleil....sans masque ....
un rémouleur il fut un temps qu'il y en avait un par ici .....

Serge DUPUY 17/06/2021 15:25

Bonjour Santounette. Comme toujours, vos présentations sont pleines d’intérêt. En tant que santounophiles (vous et moi), je vous soumets la remarque suivante : les rémouleurs qui, dans votre billet, sont attribués à Claude DANTINNE ressemblent de façon frappante -les couleurs mises à part- au rémouleur figurant dans le catalogue DEVINEAU (santons de la série dite « Provençale ») que vous aviez d’ailleurs eu l’amabilité de me communiquer il y a quelque temps… Y aurait-il eu commande, échange ou rachat de moules entre ces deux producteurs ? Qui serait en fait le créateur de ce santon ? Bien cordialement, SD.

Serge DUPUY 17/06/2021 18:00

Merci pour votre réponse. Compte tenu de votre éclairage, je considère donc que Claude DANTINNE est le créateur de ce santon, lequel aurait été "repris", d'une façon ou d'une autre, par DEVINEAU ...

Santounette 17/06/2021 17:19

Bonjour Serge
Effectivement il y a une ressemblance frappante. Maintenant il est difficile de savoir s'il y a eu des transactions pour la vente de moule, bien souvent ce type de transaction n'est pas ébruité. Il y a des santons de la série provençale des Devineau qui ressemblent fort à des Carbonel aussi. Il est difficile parfois d'affirmer avec certitude qui a copié sur qui. Parfois des employés indélicats partent avec les moules et bien sûr en toute discrétion. Tout ce que je peux vous dire Serge c'est que la photo des rémouleurs de Claude Dantinne a été faite chez lui à son atelier.
Merci pour votre passage et votre commentaire.
Bien cordialement

Jean-Clément 17/06/2021 13:06

C'est vrai que grâce à, on se cultive et on comprend de mieux en mieux comment organiser une crèche pour qu'elle conserve un sens et une histoire.
Vos explications sont toujours très claires, c'est appréciable

Normand76 17/06/2021 11:45

Bonjour Santounette...à Tous...
Et en plus on se cultive...

Anne-Marie 17/06/2021 11:20

Merci infiniment pour cette documentation très approfondie et si joliment illustrée. Toujours un plaisir de vous lire.
Bien cordialement. Anne-Marie

danièle 17/06/2021 11:10

Merci pour cette représentation du rémouleur. J'aime bien ce personnage, je trouve celui de Sylvie Vissa très amusant, et j'aime le naïf de Martine Morino . Le mien est un Cécile Clément plus traditionnel !
Bonne journée, bises

Soizic 17/06/2021 09:55

Bonjour
Merci pour vos explications sur les personnages des crèches et avec ce bonus des photos de santons anciens et modernes, un pur bonheur!
Bonne journée